Le Tangerois E-Magazine du Nord du Maroc - Actualité: Tanger – Tétouan - Chefchaouen - Maroc

29/07/2014
  • Se connecter
  • S’inscrire
    Inscription
    Les champs marqués avec un astérisque (*) sont obligatoires.
    Nom : *
    Nom d'utilisateur : *
    e-mail : *
    Mot de passe : *
    Vérification du mot de passe : *
  • Chercher
Taille du texte
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Sun
Advertisement
Accueil arrow Villes du Nord arrow Ouazzane arrow Aspect économique de la ville de Ouazzane

Aspect économique de la ville de Ouazzane

ouazzane-3.gifLa ville de Ouazzane est connue pour ses oliveraies et la production d'huiles d'olive de qualité. On trouve deux types de structures de production : avec des équipements modernes pour les produits destinés à l'exportation et traditionnels pour les produits de consommation locale.
Ville d'artisanat depuis près de 4 siècles, Ouazzane abrite plusieurs corporations de métiers animés par plus de 5000 artisans et 3 coopératives artisanales.



Parmi les activités qui ont pu subsister, on trouve
La filière lainière

Le tissage de la laine est l'activité la plus ancienne et la principale. La Jellaba Ouazzania (vêtement porté aussi bien en hiver qu'en été) assure la renommée de la ville.
Les métiers du bois
La ville d'
Ouazzane se distingue par l'exercice du métier de tourneur de bois qui s'est développé grâce à l'abondance de la matière première offerte par l'arboriculture. Les tourneurs de bois produisent des éléments et des articles au profit d'autres métiers artisanaux à savoir: des rouets pour les fileuses et les tisserands (Naoura), des planches à laver (Ferraka), des piques à brochette... La réputation des tourneurs de bois Ouazzanis est due à trois types de produits très particuliers
- Le Sebsi: une pipe spéciale pour fumer le chanvre indien.
- Le Tsabih: chapelet lié à la fonction religieuse.
- La Ghayta: un instrument de musique à anche de la famille des hautbois, au timbre perçant (rôle d'arbitrage des conflits entre les tribus).
Les tanneries
Les tanneries datent du 14° siècle.
 

Articles sur le même sujet