Le Tangerois E-Magazine du Nord du Maroc - Actualité: Tanger – Tétouan - Chefchaouen - Maroc

21/08/2014
  • Se connecter
  • S’inscrire
    Inscription
    Les champs marqués avec un astérisque (*) sont obligatoires.
    Nom : *
    Nom d'utilisateur : *
    e-mail : *
    Mot de passe : *
    Vérification du mot de passe : *
  • Chercher
Taille du texte
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Sun
Accueil

La ville nouvelle Chrafate

Logo Chrafate Al Omrane
Le projet de construction de la nouvelle ville de Chrafate est sur les rails. Le 8 janvier 2009, Sa Majesté le Roi Mohamed VI, que Dieu l’Assiste  a donné le coup d’envoi, dans la province de Fahs Anjra. La Ville Nouvelle Chrafate a pour finalités d’accompagner  les profondes mutations  socio-économiques  que connait  la  Région  de  Tanger-Tétouan  avec  le fonctionnement  du port  de TangerMed et les réalisations de nombreuses zones d’activités  économiques qui  lui sont liées dont notamment le complexe industriel de Renault et les zones d’activités de  Melloussa - Jouamaa. 

D’une superficie de 1.300 hectares, la nouvelle cité offrira à l’horizon 2020 quelque 150.000 habitants dans 30.000 logements. Indéniablement, Chrafate est un projet durable à plus d’un titre: par sa viabilité et sa rentabilité économique, par ses infrastructures et, enfin, par son éco-responsabilité et sa vision humaniste.

  • Un projet structurant 
La Haute Sollicitude Royale accordée au projet de Chrafate souligne l’importance stratégique de cette ville nouvelle  pour  le  développement des régions du Nord, qui constituent un pôle économique éminent du Royaume.

  • Mission de la ville nouvelle
La ville nouvelle de Chrafate a pour principale mission d’accompagner le développement économique et social de la région Tanger - Tétouan, tirée par le Port Tanger Med et par l’implantation de nouvelles zones industrielles de grande envergure;
Chrafate sera elle-même adossée à une zone industrielle gérée par TMSA. 

  • Inscription dans une logique de développement durable
Chrafate se positionne comme une ville verte qui veut respecter son environnement, préserver les ressources rares, notamment l’eau, et privilégier les énergies propres et renouvelables, éoliennes en particulier.
La ville nouvelle s’insère en douceur dans son milieu naturel en épousant ses contraintes topographiques.
Traversée par deux grandes coulées vertes, Chrafate disposera de grands espaces verts et présentera une densité très faible.
La ville nouvelle veut surtout éviter la transformation en «ville-dortoir» :au-delà des zones industrielles, elle encourage la création d’activités diverses (commerces, loisirs, attractions...) susceptibles d’insuffler une animation pérenne et de la rendre vivante et agréable à vivre. Elle ambitionne également de se doter, à l’avenir, d’un pôle dédié au savoir (université, écoles supérieures, campus...).

image-chrafate.gif
  • Chrafate en quelques chiffres
• La ville nouvelle est située à 18 km de Tanger, au carrefour de plusieurs axes tratégiques;
• Elle s’étendra à terme sur 1.300 hectares.
• Elle permettra la réalisation de 30.000 logements pour une population totale de 150.000 personnes.



Chrafate Green City rappel des concepts adoptés

1. Parti urbanistique et composition spatiale
La prise en considération conjuguée de l’ensemble des contraintes du site a  donné  naissance aux lignes de force du projet de la ville nouvelle. L’environnement naturel spécifique a façonné et mis en valeur la composition spatiale générale. Ainsi, les contraintes constituées par les lignes de haute tension et les ravines, ont été traduites par la création de grandes coulées vertes. Le réseau de voirie est accompagné d’une trame verte pour former la colonne vertébrale de ce parti urbanistique.

2. Morphologie urbaine
La morphologie du bâtiment respecte l’ensemble des composantes structurantes (zones industrielles, médina, mail central...). Les échelles et proportions des masses bâties évoluent progressivement en fonction de leur usage et de leur implantation dans l’espace, ce qui entraîne un équilibre entre espace bâti et non bâti. La place publique comme  espace non bâti n’est pas un espace résiduel de l’espace construit, mais le lieu privilégié où se compose la ville et son milieu. Une grande place sur le mail central articule le projet et forme un repère à l’échelle urbaine.

3. Mixité urbaine
Le concept général de Chrafate est basé sur un mélange judicieux des genres, capable d’induire une animation certaine de l’espace urbain.Les superpositions d’activités sont mises en valeur dans la composition spatiale. Les lieux  publics sont traités avec une attention particulière pour offrir un espace de qualité aux usagers : c’est la dimension humaine du projet.
Les équipements collectifs forment une trame complète et variée, dont la répartition favorise la mixité sociale. Le schéma d’armature  viaire vise à réduire les distances, à diminuer les trajets de travail et encourage les déplacements à pied.
Le développement urbain et l’amélioration de la vie sociale évoluent en harmonie.

4. Développement durable
Le concept des coulées vertes trouve son complément dans l’approche environnementale générale du projet. La ville nouvelle de Chrafate prévoit un ensemble de dispositions respectant les principales cibles de la Haute Qualité Environnementale.
Il s’agit de privilégier, à terme, les énergies renouvelables (éclairage public nocturne économique, éoliennes et panneaux solaires pour immeubles, site de production et de gestion d’énergie renouvelable, etc.), d’assurer un assainissement liquide capable de récupérer partiellement les eaux de pluie; de rendre possible la liaison de la vilel avec le réseau ferroviaire existant et en projet... Une servitude est déjà prévue sur l’axe principal, rendant aisée l’installation d’un  futur tramway.
Un code de couleurs et un choix de formes et de matériaux qui s’inspire du patrimoine historique des villes du Nord est à la base du projet de Charte architecturale.
carte-chrafate.jpg